Menu
RP 2.0

RP 2.0 ou comment le digital a révolutionné les relations presse

Depuis 2002 et l’ère des médias sociaux, les cartes ont été redistribuées dans le secteur des relations publics (et pas publiqu« es » puisque l’on parle ici de relations envers divers publics).

Le digital ouvre aux entreprises un nouvel univers pour faire parler d’elles : les e-RP ou plutôt les « RP 2.0 », comme on dit dans le jargon. Il s’agit d’un nouveau volet pour les relations presse qui permet aux marques d’avoir une présence aussi bien dans les médias traditionnels (télévision, radio, presse papier), que dans les médias du web (réseaux sociaux, blogs …) grâce à une stratégie de communication digitale. Le but ? Faire parler de sa marque et vendre plus 😉

Le sujet vous parait abstrait ? Ne vous inquiétez pas on vous explique tout dans cet article

RP 2.0 : de nouveaux intermédiaires pour les relations presse

Tout d’abord, en plus des journalistes accrédités, les RP 2.0 intègrent les influenceurs comme intermédiaires entre la marque et le grand public. Vous devez certainement en connaître !  Ce sont des personnes comme vous et moi qui bénéficient d’une certaine notoriété sur les réseaux sociaux, ce qui leur permet d’être écouté et d’« influencer » le comportement d’un nombre important de consommateurs. Attention, on ne parle pas de manipulation ! Mais en ayant gagné la confiance de leur communauté, ces influenceurs deviennent de réels leaders d’opinion.

C’est par eux que les outils des RP 2.0 doivent passer afin de toucher une cible spécifique, rassemblée autour d’un centre d’intérêt commun. Les réseaux sociaux permettent aujourd’hui à tout le monde de s’exprimer, alors vous pouvez être sûr que la plupart des centres d’intérêt sont représentés.

Vous trouverez forcément votre bonheur ! 😉

RP 2.0: un nouveau canal de diffusion

Voilà ce qu’offrent les RP 2.0 ! Un nouveau canal de diffusion grâce aux réseaux sociaux, les relations presse du 21ème siècle !

Le principe est donc le même que pour les RP traditionnelles. Il faut envoyer une information à vos influenceurs où les inviter à participer à vos événements presse/influenceur, ou même à vos voyages presse/influenceur.

Attention, pour réussir un événement avec des influenceurs il y a des étapes à suivre. Nous avons déjà écrit un article sur ce sujet. N’hésitez pas à y jeter une oeil juste ici !

En cas d’accord avec un influenceur, les réseaux sociaux offrent un plus large choix de support que les relations presse traditionnelles (article rédigé). Alors, quoi de mieux pour laisser parler sa créativité ! Photos, vidéos, sons… il y a tout ce qu’il faut pour choisir un support impactant pour votre cible.

Les RP 2.0 : la relation marque-influenceur différente de la relation marque-journaliste 

Un influenceur se différencie du journaliste car il partage sur ses réseaux ses centres d’intérêt et communique en permanence avec sa communauté à ce sujet. Le journaliste ne partage pas ses hobbies, mais des informations en lien avec la ligne éditoriale de son média. Si votre produit plait à l’influenceur choisi, il plaira à sa communauté. Si votre produit plait au journaliste mais qu’il n’est pas assez novateur ou en lien avec les rubriques de son média, il ne pourra rien dire à son sujet.

Cependant, il y a des choses qui n’ont pas changées : pour susciter l’intérêt de votre intermédiaire il faudra lui proposer des avantages susceptibles de l’intéresser comme la possibilité de tester gratuitement en avant-première les services ou les produits.

Les RP 2.0 : comment bien choisir ses influenceurs ?

Selon votre domaine d’expertise vous devrez choisir le bon influenceur. Pour cela il faut faire de la veille sur les réseaux sociaux et les moteurs de recherche. Vous pouvez aussi acheter des outils professionnels ou une base de données, mais les coûts de ceux-ci peut très vite gripper !

Après avoir trouvé un bon nombre d’influenceurs, il faut vérifier leur professionnalisme et leur taux d’engagement (le rapport entre le nombre potentiel de personne ayant vu leurs posts et le nombre d’interactions) vous pourrez ainsi évaluer leur pouvoir d’influence.

Ensuite, vérifiez la pertinence de l’influenceur en fonction de la cible visée, à savoir, s’il vous faut un macro-influenceur (plus de 150 000 abonnées) pour toucher une cible plus large, ou un micro-influenceur (moins de 5 000 abonnées) pour une cible plus spécifique et un meilleur taux d’engagement.

Surtout à ne pas oublier : les influenceurs tout comme les journalistes sont souvent débordés, ce qui rend le contact plus compliqué. Il faut donc entretenir des relations régulières avec ses influenceurs.

Les RP 2.0 : c’est la recherche d’une relation de proximité

L’expérience web permet aux marques de personnaliser leurs messages en fonction du type de cible recherchée et donc de transmettre un message pertinent et efficace. Ici, on cherche donc à se rapprocher du consommateur en instaurant une vraie relation avec eux. En travaillant avec l’influenceur qui correspond à votre cible, vous aurez à leurs yeux une certaine crédibilité car l’influenceur sera porteur de votre message. C’est comme si un proche vous conseillait un film, ce qu’il vous dit a plus d’importance et vous irez le voir. Si c’était un tiers, l’information aurait beaucoup moins de poids.

Vous l’aurez compris les RP 2.0 sont un merveilleux levier pour mettre en avant la personnalité de votre marque, encore faut-il être prudent et surtout, savoir les maîtriser.

L’agence JBK Corporation vous fait part de son expertise dans ce domaine afin de mener à bien votre communication digitale, alors n’hésitez pas à nous contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *